877 422 7381
support@ibaset.com

L’industrie 4.0 : le cœur d’investissement Européen suivant les prévisions

iBASEtblogL’industrie 4.0 : le cœur d’investissement Européen suivant les prévisions

Apr

7

L’industrie 4.0 : le cœur d’investissement Européen suivant les prévisions

globe1 – Qu’est-ce que l’industrie 4.0 ?

L’expression « industrie 4.0 » fait référence à la quatrième révolution industrielle après la mécanisation, l’industrialisation et l’automatisation.

Rappelons tout d’abord ce qu’ont été les 3 révolutions précédentes :

*La première,  souvent appelé mécanisation a débuté avec l’apparition des premières machines à vapeur dans les années 1700. Cette révolution à permis d’utiliser des moyens non musculaires afin effectuer le travail nécessaire. La production mécanique venait de naitre.

*La deuxième, souvent appelé industrialisation est née dans les années 1800 suite à l’utilisation de l’électricité, qui apportait un rendement énergétique supérieur à celui de la vapeur. Ceci nous a donné accès à un large éventail de possibilité autre que mécanique et thermique.

*La troisième,  tout comme l’indique son nom, est arrivée avec l’apparition des premières machines à tâches répétitives. Elle a révolutionné le monde de la production étant donné que les humains étaient remplacés par des machines et de ce fait n’avaient pas besoin de pause. Cette industrie que l’ont peut appeler industrie 3.0 a commencé dans les années 1900.

* Aujourd’hui, nous sommes à l’aube de la 4e révolution industrielle nommée industrie 4.0. On l’appelle aussi parfois « l’internet des objets ». Il s’agit d’une forme d’interconnexion entre les machines, de communication entre les objets.  Par exemple, une même machine va pouvoir échanger avec un objet et savoir s’il doit être poli, coupé ou renvoyé vers une autre machine juste en communiquant avec lui.

ds1

Source : engineersjournal.ie

2 – Prévision en Europe : 140 milliards d’euros d’investissement par an d’ici 2020

L’étude de PwC & Strategy annonce que d’ici 2020, en Europe, quatre entreprises sur cinq auront numérisé leurs industries. Les cinq prochaines années annoncent donc une forte numérisation industrielle. Cette dernière sera la cible majeure des investissements sur la zone euro.

La balance de l’industrie Européenne prévoit d’investir 140 milliards d’euros par an d’ici 2020, pour un chiffre d’affaires estimé à 110 milliards d’euros annuels.

L’investissement massif dans les outils de production dans les années qui vont suivre n’est donc pas négligeable, cela dit, ce dernier s’accompagne d’un investissement plus global qui représentera 50% des investissements prévus. En Europe les investissements dans l’industrie 4.0 devraient avoisiner 3,3% du chiffre d’affaires annuel des entreprises.

Les secteurs industriels qui investiront le plus sont ceux de la production et de l’ingénierie (3,5%) ainsi que ceux des technologies (3,9%).

ds2

Source : PwC & Strategy

3 – Les avantages de l’industrie 4.0

L’industrie 4.0 réduit les coûts et augmente la productivité de ses entreprises utilisatrices.

Le gain de productivité prévu est estimé augmenter de 18% au cours des cinq prochaines années, de plus, cette 4e révolution industrielle va aussi permettre une réduction des coûts de 2,6% par an.

Cette industrie du futur  va permettre une meilleure traçabilité des produits et un meilleur traitement des données, cela permettra de mieux répondre aux exigences des clients qui sont de plus en plus personnalisées.

L’interconnexion des objets ainsi que leurs numérisations va donner une certaine intelligence aux objets et permettre des connexions intelligentes entre machines et hommes. Cela permettra aux entreprises d’augmenter leurs chiffres d’affaires de 2 à 3% en moyenne.

L’étude PwC montre que les industries ayant déjà numérisé leurs ateliers présentent un fort taux de croissance. Près de 70% des entreprises ayant numérisé leurs produits et services ont atteint en trois ans de 6 à 10% de croissance et certaines d’entre elles ont même dépassé les 10%.

Grâce à cette industrie 4.0, l’étude prévoit 110 milliards d’euros de chiffre d’affaires supplémentaires par an pour les industries européennes.

ds3

Source : PwC & Strategy

4 – Y a t-il des freins à son succès ?

Les trois principaux freins sont à ce sujet, l’incertitude des bénéfices économiques attendus, les investissements énormes que requiert cette transformation et le manque de standards, de régulation et de certifications.

L’étude révèle qu’un besoin urgent de retour d’expérience entre les entreprises est nécessaire, car le manque de certitudes engendrées en est le frein majeur.

ds4

Source : PwC & Strategy

5 – Sources

http://christian.hohmann.free.fr/index.php/prospective/usine-du-futur/317-introduction-a-industrie-40

http://www.engineersjournal.ie/wp-content/uploads/2014/05/Domhnall_Carrol-006.jpg

http://www.pwc.fr/lindustrie-europeenne-prevoit-dinvestir-140-milliards-deuros.html

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *